C’est quoi une déclinaison graphique ?

C’est quoi une déclinaison graphique ?

Quel est le but de la charte graphique ? Le but d’une charte graphique est en premier lieu de normer les règles d’application du logotype et des constituantes graphiques de l’identité. Si elle est respectée, elle assure une cohérence, une harmonisation de tous les supports de communication. Quel est le rôle d’une charte graphique ? Le rôle de la charte graphique est de garantir une cohérence graphique dans tous les réalisations de supports de communication d’une entreprise ou d’une organisation. Tous les acteurs dans la communication, de la graphiste à l’assistance commerciale doivent respecter la charte pour chaque création graphique.4 juil. 2022 Quel sont les élément graphique ? Quels sont les éléments constitutifs d’une charte graphique ? Qu’est-ce que ça veut dire logo ? Un logo est une représentation graphique permettant d’identifier immédiatement une entreprise, un produit ou un service. Il est souvent couplé à une marque. Venant du grec « logos » qui signifie « mot » ou « pensée rationnelle », il est intéressant de noter qu’il est souvent présenté sous forme de pictogramme.30 janv. 2012 Quels sont les types de charte graphique ? Les différents types de charte graphique

Pourquoi c’est important d’avoir un logo ?
Comment s’appelle la ligne d’un graphique ?
Quelle est la charte graphique ?
Où trouver la charte graphique ?
Qui fait la charte graphique ?
Quels sont les différents types de logos ?
C’est quoi un bon logo ?
Quel est l’utilité d’un graphique ?
Pourquoi utiliser charte graphique ?
Quel est le but d’une charte ?
Quelle est la différence entre une marque et un logo ?
C’est quoi un logo abstrait ?
C’est quoi le branding ?
Qui s’occupe du branding ?
Quels sont les différents types de graphique ?
Quel type de graphique ?
Qui s’occupe de la charte graphique ?
Quel est la charte graphique ?
C’est quoi le r entouré ?
C’est quoi un logo combiné ?
Qu’est-ce que logo mixte ?
Comment Appelle-t-on quelqu’un qui représente une marque ?
Comment lire le graphique ?
Comment créer un graphique ?
Qui veut dire TM ?
C’est quoi le petit c ?
Qui a créé le logo ?
Quelle est la meilleure couleur pour un logo ?
Quelles sont les qualités d’un bon logo ?
Qu’est-ce q’un graphique ?
Quel est le synonyme de graphique ?
Qui signifie R ?

Pourquoi c’est important d’avoir un logo ?

Il constitue la base de l’identité visuelle d’une entreprise ou d’une institution. Le rôle principal d’un logo est d’identifier une marque ou une entreprise en un coup d’oeil. Le logo doit être facilement mémorisable et si possible marquer les esprits.21 févr. 2022

Comment s’appelle la ligne d’un graphique ?

Glossaire relié aux graphiques

Quelle est la charte graphique ?

Une charte graphique, c’est les « dix commandants » de votre identité visuelle, expliquant comment et sous quelles conditions votre logo et vos éléments visuels peuvent être utilisés. Il contient toutes les règles décrites en détail ci-dessous et explique les choix créatifs qui les sous-entendent.

Où trouver la charte graphique ?

Comment trouver son identité visuelle ?

Qui fait la charte graphique ?

Si vous faites appel à un graphiste pour faire la charte graphique de votre entreprise, de votre organisation ou de votre projet, ce prestataire saura vous guider dans le choix de la typographie la mieux adapté à votre support de communication, tout en prenant en compte votre identité de marque.30 nov. 2018

Quels sont les différents types de logos ?

Les 9 types de logos et comment les utiliser

C’est quoi un bon logo ?

Un bon logo est unique Il illustre spécifiquement l’activité, les produits ou les services de votre entreprise, et fait le lien avec vos consommateurs ou clients. Il reflète votre identité, vous distingue et surtout, il évite la confusion, en particulier avec le logo des concurrents.15 mars 2022

Quel est l’utilité d’un graphique ?

Les graphiques à barres sont généralement utilisés pour éviter l’encombrement lorsqu’un label de données est long ou si il y a plus de 10 éléments à comparer. Ils sont faciles à comprendre et à créer. Bonnes pratiques de la création de graphiques à barres et histogrammes : Démarrez l’axe des y à zéro.

Pourquoi utiliser charte graphique ?

L’objectif principal d’une charte graphique est de conserver une cohérence graphique sur l’ensemble des supports de communication d’une entreprise (association ou organisme public).

Quel est le but d’une charte ?

La charte est avant tout un outil de cohésion interne. Elle permet de se mettre d’accord à tout moment sur les objectifs, les droits et les devoirs de chacun au sein du réseau. Elle dresse les moyens, le plan d’action et les modalités de rencontre de ses membres.

Quelle est la différence entre une marque et un logo ?

– La marque est le nom commercial d’un produit/service. – Le logo est une représentation graphique d’une entreprise/marque.

C’est quoi un logo abstrait ?

Un logo abstrait transmet un concept, une idée générale. Comme les logos pictographiques, les logos abstraits se composent uniquement d’un symbole, mais ils vous offrent la liberté de représenter votre entreprise d’une manière unique. Ce type d’image n’imite pas nécessairement un objet réel.

C’est quoi le branding ?

Le branding désigne les mesures mises en place pour créer une marque reconnaissable à laquelle le consommateur peut s’identifier. Il inclut l’identité visuelle de la marque, le ton utilisé dans la communication client et les valeurs véhiculées par l’entreprise.17 févr. 2020

Qui s’occupe du branding ?

Le brand manager, aussi appelé responsable marketing de marque, s’occupe de la gestion de l’image et du développement de la popularité de la marque. Il doit ainsi mettre en place des plans d’action adaptés aux besoins de l’entreprise. Explications.

Quels sont les différents types de graphique ?

On peut utiliser différents types de graphiques pour diffuser de l’information, notamment :

Quel type de graphique ?

Les graphiques en courbes, à barres et les histogrammes représentent des changements dans le temps. Les graphiques en pyramide ou en secteurs représentent les parties d’un tout. Quant aux nuages de points et les cartes proportionnelles sont pratiques si vous avez de nombreuses données à visualiser.

Qui s’occupe de la charte graphique ?

rice artistique, le/la web designer définit le cahier des charges du produit : ergonomie, mode de navigation, arborescence, scénarisation, identité visuelle et sonore, charte graphique… Il/Elle s’occupe aussi du design des interfaces dédiées au e-commerce et au e-marketing.12 nov. 2020

Quel est la charte graphique ?

La charte graphique est un document qui reprend l’ensemble des règles d’utilisation des signes graphiques constituant l’identité visuelle d’une organisation.25 janv. 2019

C’est quoi le r entouré ?

Signes accompagnant les marques de commerce En anglais, une marque déposée est appelée registered trademark et une telle marque peut être accompagnée du symbole ® (dont la lettre R représente le mot registered), symbole qui en explicite le statut. Ce symbole se rencontre aussi dans d’autres langues, dont le français.

C’est quoi un logo combiné ?

Le logo combiné est l’un des plus populaires auprès des entreprises, il est composé d’un symbole ainsi que d’un ou plusieurs mots qui, la plupart du temps, sont le nom de l’entreprise. C’est ce qui le rend si simple à identifier et à associer.

Qu’est-ce que logo mixte ?

Le logo mixte. C’est en fait le cas le plus fréquent puisqu’il résulte de l’association d’un logotype et d’un icotype. Ce logo est intéressant sur le plan de l’analyse puisqu’il pose la question de la coexistence de deux types de messages : le message linguistique et le message iconographique.

Comment Appelle-t-on quelqu’un qui représente une marque ?

Qu’il soit égérie ou client, un bon ambassadeur porte la mission de votre entreprise, défend ses valeurs, et communique au nom de la marque pour promouvoir ses produits ou services.

Comment lire le graphique ?

I. Lire le graphique 1) Il faut repérer 3 choses : le titre, la grandeur variable et la grandeur mesurée. 2) Trouver les coordonnées d’un point remarquable A chaque valeur de la grandeur variable (axe horizontal) correspond une valeur de la grandeur mesurée (axe vertical).

Comment créer un graphique ?

Créer un graphique

Qui veut dire TM ?

Le symbole TM, quant à lui, signifie « trademark ». Il est en principe apposé lorsque la marque est utilisée sans avoir été déposée, ou bien qu’elle a été déposée mais qu’elle n’est pas enregistrée. Dans le premier cas, il peut s’agir d’une marque peu ou pas distinctive.28 août 2020

C’est quoi le petit c ?

Le symbole de marque déposée ® (anglais recorded « enregistré ») est un symbole qui annonce que le mot ou symbole précédent est une marque de commerce qui a été enregistrée auprès de l’office national des marques.

Qui a créé le logo ?

Johannes Gutenberg

Quelle est la meilleure couleur pour un logo ?

En général, la couleur bleue fait l’unanimité dans la création des logos hommes / femmes. Le noir /gris est aussi très apprécié pour certains logos plus sobres et corporates. Les couleurs marron, beige, kaki sont moins rependues.29 janv. 2013

Quelles sont les qualités d’un bon logo ?

Les 6 caractéristiques d’un bon logo

Qu’est-ce q’un graphique ?

1. Qui a rapport au graphisme, au dessin, à l’action ou à la manière de tracer quelque chose : L’œuvre graphique d’un dessinateur. 2. Qui est effectué au moyen de signes, du dessin, de la carte et surtout du dessin linéaire : Représentation graphique d’un phénomène.

Quel est le synonyme de graphique ?

courbe, diagramme, tracé.

Qui signifie R ?

La dix-huitième lettre de l’alphabet et la quatorzième des consonnes. Une R majuscule. R. dans les livres d’église, signifie répons, et, dans une ordonnance médicale, recipe, c’est-à-dire prenez.


bonjour à toutes et à tous venu dans cette deuxième conférence métiers des journées d’information design ton futur de l’école de design nantes atlantique je suis frédéric dugoujon directeur stratégie recherche et développement de l’école de design nantes atlantique j’ai le plaisir de vous accueillir pour cette session autour des métiers du design graphique j’ai une autour de moi une très belle aéropage de deux spécialistes puisque je serai accompagné ce midi par trois personnes xavier de roux qui est design graphique de profession qui est responsable pédagogique du diplôme national des métiers d’art en majeur numérique meilleurs graphismes de l’école de design nantes atlantique qui nous expliquera donc peut-être ce que ce qu’est ce qu’on va voir ce programme des nomades numérique mathias pcf qui également designer graphique de métier et qui est responsable pédagogique des programmes de master médias design mais aussi le président a peut-être ce que c’est que le média design et puis nous avons plaisir d’accueillir ce matin lola lola feinman qui a été diplômé il ya presque quatre ans maintenant de l’école de design qui est graphiste et qui a créé un collectif et puis on la voit sur son jeu son parcours mais qui est aussi également en ce moment en poste au sein du département de seine-saint-denis qui ont des problématiques autour des services publics voilà je vais laisser chacun d’entre vous se présenter on va démarrer par par xavier xavier si tu veux nous nous expliquer en quelques mots au ton parcours et puis peut-être vous expliquer ce projet que tu as choisie en illustration font expliquer d’où tu viens voilà en mai quand ton écran merci oui donc je suis un fossile du d’internet puisque j’ai commencé en 1995 avec un projet qui était mon projet de fin d’études qui est devenue une start up puis une agence de web design ce qui s’appelait de petits bouquets et donc si j’ai choisi ce premier ce projet qui est mon premier projet aussi professionnel c’est parce que il me semblait intéressant de dire que même quand on quand on est étudiant on doit rester attentif et on a on doit rester attentif aux nouvelles technologies à aux innovations potentiels qui peuvent guider l’intégralité d’une carrière puisque c’est mon cas j’ai fait j’avais le choix entre rester dans ma formation classique qui qu’une formation de designer graphique papier olivier de serres et ou au contraire d’évoluer tenter des choses sur quelque chose qui était quand même encore très embryonnaire au départ et pas très séduisant pour les graphistes qui était internet et du bas du coup j’ai passé presque 25 ans voilà donc donc 20 500 mètres ça me semble important pour eux pour de futurs étudiants d’avoir ça en tête comment voilà donc merci de merci de passer au slide suivante le deuxième projet que j’ai mis un an dans le dans la présentation c’est le musée d’art de nantes là on est bien bien c’est un gros phase forward on est en 2015 et ça montre un peu l’évolution du métier puisque dans ce danseur ce sur ce projet là bien entendu le respect de la charte graphique et la mise en cohérence entre la charte graphique web et d’achat graphiste print était importante mais il y avait aussi une dimension qui était qui étaient importantes qui était le fait de réussir à créer une interface qui soit qui peuvent qu’ils puissent intégrer trois logiciels de contribution donc on avait navigué art pour les oeuvres pour les oeuvres d’art pour la collection du musée on avait un autre élément qui était qui et et cathy développé pour la visite du musée en lui-même et faire en sorte que ce soit transparent sur des contraintes qu en fait sur lesquels je n’ai pas forcément la main je n’ai pas droit de re design et les les interfaces qui était faite par une part de vous parce et ce par des développeurs pour ce pour ses besoins précis et donc en fait réussi à être transparent tout temps tout en étant fluide dans la navigation et puis voir forcément quelque chose qui soit visuellement convaincant voilà donc grosse évolution avec des développements informatiques qui était qui était beaucoup plus contraints et ou plus important on peut avancer encore voilà alors il me manque un on a sauté une slide mais c’est pas grave voilà merci alors ça c’est ça c’est beaucoup plus récent essai un peu comment dire un peu antinomique avec le précédent projet ça me faisait ça m’amusait de m parce que c’est de nos goûts représente presque une fleur et que je vais commencer par le petit bouquet donc cesser voilà un clin d’oeil ce qui est intéressant ici c’est qu’en fait j’ai créé rapidement l’interface développée toute l’identité visuelle de cette de cette société de conseil en communication pour le secteur agricole mais pas qu’agricole sait aussi comment des gens qui travaillent sur la transformation de l’agriculture dans le développement durable dans lequel culture urbaine et c est ce qui est amusant c’est que j’ai réussi à créer la page d’accueil de ce de cet organisme de façon extrêmement rapide en utilisant un logiciel qui est proche a fait d’un logiciel de composition donc ça veut dire que de composition graphique classique donc ça veut dire qu’en fait il ya des évolutions des pratiques c’est à dire que là je me suis complètement affranchi du code et comment sur ma pratique en tant que designer graphique sur c’est sur ces 15 dernières années on est comme ça dans les dents des mouvements de va-et-vient entre des choses le code nous contraint le quad peuvent nous offrir des portes des opportunités et puis des des outils qui vont chercher justement à libérer le designer de certaines contraintes voilà donc c’était un c’était un contrepoint avec le logis de le précédent projet qui lui était extrêmement contraint au niveau des développements voilà et ça par contre ça donc ça ce sont des travaux d’étudiants passent à des travaux d’étudiants qui ont été réalisés en deux mètres donc rapidement tu me demandais tout à l’heure ce que c’était que la dmn le délai de sept remplaçants des remplaçants des bts design graphique c’est un diplôme de premier cycle sur trois ans des pions visé par l’état diplôme d’état mais comment et le dd le dr ned chercheurs comment on a une grande liberté dans la mise en place de la maquette donc du référentiel chaque école choisissez ses spécificités nous on est design graphique avec une option numérique ici le travail consistait à développer une identité visuelle pour pour d’albe refonde identité visuelle de d’albe en essayant de mettre en place une activité visuel qu’ils soient générative donc c’est à dire le groupe qui évoluent en fonction de chaque magasin franchisé avec bien sûr une déclinaison qui ne déclinaison complète sur tous les supports avec une cohérence du web au print tu peux avancer sur la slide suivante ça c’est travail d’un autre groupe mais ce qui est intéressant aussi ici c’est que on voit que ils ont travaillé une partie du de l’horreur enfin une partie de leur travail de création a porté sur l’utilisation des techniques traditionnelles donc là de la sérigraphie la lithographie pardon pardon de la linogravure je me remets de les pinceaux de la linogravure et il ya cette volonté dans des maîtres de croiser ainsi tous les pratiques les plus contemporaines en faisant des liens avec des pratiques qui sont tus traditionnels voilà ça c’est intéressant parce que c’est ces fructueux en règle générale voilà pour moi merci xavier avant de laisser la parole à mathias une petite précision technique importante la session est interactive vous pouvez poser des questions vous avez en bas de l’écran un petit module tuèrent avec de petites bulles superposer une icône graphique bien bien réalisé qui vous permet de poser toutes vos questions toutes vos questions aux intervenants il ya deux personnes elle est née à l’excès que je salue au passage qui qui sont là pour pour centraliser vos questions et les faire remonter vers les conférenciers donc on traitera on traitera en temps voulu les meilleures questions qui nous arrivons sur cette interface qr voilà sur ce je reste là à mathias dont qu’il puisse se présenter à 100 jours bonjour tout le monde mathias budget ni je suis aussi graphiste de formation on essaie du coude ou montrer un petit peu les différentes facettes du métier pratiqué pour avoir moi je vais vous montrer trois projets est l’un des 25 dernières années et deux projets des étudiants le premier qui à l’écran date 97 du coup xavier m’a battu à montrer un projet ancien jeu je suis un jeune homme d’à côté du coup ce projet la paix 97 c’est une partie de mon projet de diplôme que j’étais à l’époque à l’époque rapidement j’ai fait un bac général et après j’ai d’abord intégrer un cursus en apprentissage artisanale typographie métiers de l’imprimerie un apprentissage e biens industriels sur trois ans pour ensuite s’engager dans des études supérieures en allemagne et je suis à l’origine du coup c’est pour ça que tout texte ici et en allemand parce que ses diplômes été fait en allemagne 90 est un projet où les la réalité de la presse écrite c’est que le net où les maisons d’édition se pose la question comment garder son lectorat et comment éduquer le jeune public à devenir lecteur fidèle à les journaux du coup un projet qui essayait de répondre à cela par la création d’un supplément basé sur les textes c’est l’objet qui est brouillé toutes à droite c’est un vrai j’en à l’imprimé c’est ce qu’on appelle dans le métier un numéro zéro numéro test pour voir si ça fonctionne aucun n’avait réalisé imprimés financer il y avait sur deux ans à un plan rédactionnel sur les sujets à traiter et en même temps et c’est pour ça que ce projet est ici parce que graphiquement bien entendu je ne ferai plus la même chose malgré que je pas si mal que ça mais c’est surtout la composante et oui en milieu cet écran qui datent bien entendu j’ai fait exprès que vous voyez bien la fenêtre du système d’exploitation autour du contenu ça c’est je pense ce n’ est ce qui est de zéro c’est de l’être c’est un navigateur internet et l’idée c’était que sur la version papier on a une à des textes pour approfondir un sujet et sur sur internet on avait une plateforme de des changes du coup on était déjà dans une logique de gestion génération de contenu par les utilisateurs que on voit 15 20 ans plus tard sous l’appellation web 2 0 dans ce projet la gauche le premier visuel vous montre que c’est un projet pour lequel on a développé parce qu’on était deux déploiements là dessus aussi une police de caractère et ça c’est quelque chose que c’est un petit peu une parenthèse dans tous les travaux que j’ai fait et je vous montre la typographie c’est une composante majeure les principales dans mon travail voilà un peu passées au slide suivante vers x me plais ici je en 2015 je me trouve en situation de l’enseigné déjà pas mal de l’école de design mais je suis en profession libérale avec du graphiste collaborateurs et je suis approché par consentent reprise bahianaise qui est dans le domaine du travail une cover et il avait développé une identité visuelle qui leur poser un problème elles étaient toutes fraîches n’était pas encore utilisé et il savait pas comment la utilisé comme on a déployé et il y avait un petit peu une contrainte il était à deux mois de lancement d’un bateau dans la route tue un bâti trimaran comme vous pouvez le voir ici à droite du coup dans un mois on a on a ré organisé visuellement bien entendu visuellement ce n’est pas l’organisation de l’entreprise qui a été fait par des graphistes je vous rassure on a réorganisé visuellement l’identité visuelle pour que plus que 30 entités là vous voyez que cette logo déclinaison de logos des marques et le logo principal et où on a tous visuellement réorganiser et gt gt assez assez contente dans son projet il y avait ce bonus de habiller un bateau en fait ce qui m’est arrivé qu’une seule fois ça c’est c’est assez chouette parce que ça c’est peut-être une composante d’intéressement de nos métiers on parle de ckoi de design graphique ça peut prendre des formes différentes j’ai fait des signalétiques données dans les prisons c’est étonnant je ne sais pas quel métier permet aller en prison en visiteurs et j’habitais des grosses pathos et c’est chouette troisième projet de ma pratique de solliciter de 2010 mais c’est un des projets que je trouve le plus réussi en un temps gagné sur un bâtiment des architectes est rare qu ici à saint-herblain un équipement culturel dans lequel on a traité l’identité visuelle extérieur de l’équipement et à l’intérieur tout tout tout signalétique et à guidage pour les visiteurs un projet que je trouve il n’a pas trop vieilli dans les dix ans qu’il existe déjà assez content de ce boulot là et les utilisateurs pareil l’a reconnu il fonctionne bien fonctionné bien le prochain match s’il te plait merci alors ça c’est le projet de l’eau laquelle vous allez voir tout à l’heure dans quelques instants elle va vous parler et ceci est le projet qu’elle a fait en masse noire aux méchins design qui est devenu le master médias design à l’école de design c’est un logiciel ou un à tapas pour l’apprentissage de l’orthographe qui qui qui part de la valeur l’enfant peut écrire comme il veut et d’une manière ludique il est amené à comprendre comment ce même mot d’ordre être écrit en français et sur l’image toute la gauche je vous voyais la correspondance d’un phone and phone mc le le sens qui est dans le cercle verte et tout autour vous avez plein de grâce même différente et c’est une visualisation qui m’envoie pas que aller à l’enfant mais surtout aux parents qui la campagne dans cet apprentissage qu’il n’entretenait pas si simple que ça il vient en langue française des phonèmes besson qu’on peut écrire de plus que 30 manière différente ce qui est quand même effrayant alors je peux vous dire j’ai dû apprendre le français en haut des projets de se compliquer nextlight s’il te plaît eric ceci est un projet tout récente il était présenté sa et trois semaines en enfin deux projets un d’études un projet de l’oea monchal en média design c’est une exposition destinée à des enfants tout à gauche vous voyez une maquette de l’agencement de l’espace image en milieu on est un petit peu immergé l’immerger et bien émergé weight et à droite vous voyez l’interface king qui accompagne la visite de cette exposition ça c’est typiquement un projet de l’envergure et des usages des dépenses métier dans le design qui sont pratiqués dans le média design qui va sur l’exposition de la médiation est en général sur des situations de l’apprentissage pavla pour créer des dialogues engagé engageante ici sur le virus et c’est bien que ça devient un peu moins anxiogène la situation voilà je passe la parole à lola merci merci mathias bonjour à tous donc moi je suis le lait feldman l’idée c’est que je vous présente mon parcours depuis que j’ai été diplômé donc j’ai été diplômé en 2017 de l’école de design où j’ai fait le cycle en cinq ans avec un bachelor en design graphique et le master une formation en design qui donc aujourd’hui s’appelle médias design pendant que j’étais en dernière année de master j’ai effectué mon stage de fin d’études c’est la slide juste avant prenne et que s’il te plaît dans un an avant merci donc dans un atelier de design graphique qui se trouve à paris et donc en fait où je suis resté pendant les six mois de mon stage et un an supplémentaire et où j’ai pu travailler sur des projets institutionnels qui était donc du côté culturel principalement et également des projets d’aménagement urbain ici le projet que je que je vous ai mis sur la state pour illustrer c’est l’animation visuelle de la palissade de verre du musée du quai branly à paris et je trouve que c’est un projet qui est assez intéressant à montrer parce que il entremêle pas mal de contraintes qui peut y avoir dans notre métier à la fois le fait que ce soit on soit dans une échelle qui est assez bas qui est assez gigantesque et dans notre métier on va travailler sur des échelles qui change complètement d’ordre de grandeur entre une carte de visite est par exemple une palissade comme celle ci où une palissade de chantier c’est aussi eu une un projet qui s’articule avec l’ architecture de ce bâtiment qui est une architecture assez iconique de damparis cette palissade de verre et qui jouait aussi avec l’exposition dans laquelle dans laquelle se trouve ce projet puisque en fait l’idée c’est que les oeuvres qui étaient présentes et qui sont des masques et des reliques on a repris les forme de silhouettes pour que ça puisse jouer avec la palissade de verre est que ces femmes puissent se projeter au sol quand quand le soleil traverse cette palissade et ça pose également la question de quand on travaille pour la culture et qu’on va présenter des oeuvres qui vont être dans une exposition de cette contrainte de ne pas les dénaturer parce que nous en tant que graphiste l’objectif ça va être de les mettre en valeur mais on va pas chercher à les modifier donc tout cet ensemble de contraintes comme ça ça peut donner l’impression que l’on a peu de marges de manoeuvre mais en réalité on va se servir de toutes ces contraintes là pour justement faire un projet qui va devenir très spécifiques voilà donc à la suite cette expérience là donc je suis resté pendant un an et demi comme deezer l’introduction frédéric j’ai créé avec deux amis et camarades de promotion de l’école de design un studio de design graphique qui s’appelle le studio 3/3 qu’on a créé en fait pour en fait dans une envie d’être indépendante dans nos projets et également d’avoir la main sur la direction artistique en étant justement indépendante ça nous a aussi amené forcément à nous positionner sur les aspects plus économiques juridiques et financiers de ce métier là dont on était plutôt protégé en fait jusqu’à maintenant et donc c’était c1 sur design graphique dans lequel on travaille sur des projets qui peuvent être des commandes ou alors qu’ils peuvent être des réponses à des concours ou à des appels à projets ou à des appels d’offres publics mais là l’illustration que je vous ai mis et le sujet que je voulais évoquer par rapport à cette expérience c’est aussi le fait de faire des projets d’auteurs des créations visuelles d’auteur ou en fait on va pas être sur une commande mais vraiment sûr de la création pour un besoin de s’exprimer et nous en fait c’est mener de ce besoin d’engagements qu’on avait dans notre métier puisque en fait on considère qu’en tant que designer graphique une partie de notre métier c’est de créer des images et dans la société en fait créer des images c’est pas anodin et d’ailleurs je pense que si vous ouvrez un des livres d’histoire que vous vous en rendez compte de façon assez évidente et donc voilà on a souhaité vraiment se positionner sur aussi des créations d’auteurs et là il s’agit de 3,3 affichent qui fonctionne en triptyque sur la question de dérèglement climatique et de la préservation de la biodiversité et de la vie donc je vais pas les décrire plus que ça parce que le justement le but d’une affiche c’est qu’on n’ait pas besoin de la commenter mais voilà donc ce studio en fait j’y ai consacré deux ans à plein temps en tant qu’activité est aujourd’hui le studio existe toujours mais c’est plus mon activité principale parce que du coup j’en arrive à l’expérience où je suis maman je suis déjà intégré une très grosse administration qui est le conseil départemental de seine sans goût ou en fait mon poste et mes missions se sont élargies autour du métier de designer même si j’ai toujours mes spécificités bien sûr le designer graphique et d’ailleurs il ya une designer produit qui est également dans l’équipe mais en fait l’objectif c’est de ramener les méthodes de 10 à une en général qui peuvent en fait très utile dans la conception de services publics et de politiques publiques notamment par le fait qu’on a cette capacité en tant que designer grâce à des méthodes et à des outils de placer l’usager et le mans au centre de la réflexion est donc ça va être ces méthodes là qu’on va amener dans des collectivités et essayer d’essaimer auprès des agents de la collectivité du coup là pour l’illustration de de cette expérience comme on parle de design graphique il s’agit de d’ateliers de co-conception que j’ai créée donc il s’agissait d’une série d’ateliers pour créer une identité visuelle pour la mission d’innovation territoriales du département et où en fait se trouvaient autour de la table des personnes qui sont pas des designers et donc moi mon rôle était de faire en sorte que tout le monde puisse s’exprimer tout le monde puisse amener ses idées grâce à des outils grâce à un déroulé que j’avais réfléchi en avant et que j’avais conçu et grâce au fait de faciliter ces temps là pour que tout le monde puisse apporter ses idées et donc du coup à l’issue de ces ateliers là mon rôle en tant que designer s’est également de pouvoir reprendre toutes les idées qui vont avoir émergé de ces ateliers est de les traduire visuellement et de les formaliser dans un projet de design graphique qui doit absolument être la continuité de ce qui s’est fait pendant les ateliers pour que ce soit réellement de la construction je trouve que c’est intéressant ces méthodes-là de travail parce que ça nous amène à avoir de l’humilité sur notre travail on se rend compte que quand les personnes sont en capacité à peu près tout le monde peut être créatif et en fait nous notre rôle et nos méthodes elles permettent justement de mettre en condition et en capacité les personnes de de pouvoir s’impliquer et d’être embarqué réellement dans ces projets là voilà et du coup ce sur quoi je voudrais conclure par rapport à cette dernière expérience parce que vraiment au début de ma carrière ça fait pas très longtemps que je suis diplômé et j’ai essayé d’explorer pas mal de choses mais je pense que je lasky ce vers quoi je tends c’est vraiment de chercher à trouver comment entendre designers ont peu participé à l’intérêt général et je pense qu’il ya énormément de place pour ça pour les designers sur des projets sociétaux sociaux et environnementaux donc voilà ça sur couach rouler cool merci see merci xavier merci mathias merci le la pensée trois parties je pense qu’on entre dans la deuxième partie de deux présentations alors on dit on a parlé des mairies qu’on a parlé d’ identité on à paris marc on a parlé imprimés édition par de service de l’innovation sociale look you love finalement ça veut dire quoi aujourd’hui designers graphiques qu’est-ce que ça recouvre comme comme réalité professionnelle ou plurielle je progresse l’asx est donc oui enfin comme on veut je crois que le visuel qu’on a devant les yeux il résume assez bien la diversité des métiers qu’on peut qu’on peut être amené à exercer en ayant suivi une formation de designer graphique j’en discutais avec mathias hier soir il me disait louis toi tu as déjà travail et a fait presque huit métiers qui sont dans cette liste là moi aussi mais est il au delà on est peut-être déjà 4 donc cesser les métiers évoluent on est hélas qu il ya des métis ion pour lesquelles j’étais appelé il ya 25 ans aujourd’hui elles sont elles sont elles sont réalisées par deux trois quatre personnes il ya parce qu’il ya des spécialisations il ya des ouvertures et voilà donc ça me stresse design graphique aujourd’hui ça ça plein de 2 face à une diversité de métiers voilà qu’on dise il y en a on a plus que 25 ans de d’appellation le métier qui suit un petit peu les modes les besoins de l’économie et des réponses que le métier est capable de fournir il faut savoir que l’on est toujours amener à comprendre un contexte pour ensuite d’une manière simplifiée et d’une mystique et esthétique le communiqué du coup on est en les médiateurs entre un contenu et le public en tant que designer graphique n’est pas que en tant que designer graphique dans d’autres métiers mais le design on l’est aussi mais avec d’autres moyens voilà et à ce moment là ce serait quoi les fondamentaux du métier si à qu’on retrouve dans toute cette diversité de pratiques si j’avais noté c3 c3 grand fonda fin des ces trois grands éléments là jamais il est nécessaire en pâtit c’est à dire que on est dans des métiers qui nécessitent d’avoir de l’écouté et de et de ceux de se préoccuper de l’usagé et du visage une capacité à argumenter à convaincre et ça le dernier exemple de noda il vient souligner cela c’est à dire qu’on est de plus en plus appelés à mettre en oeuvre nos méthodes pour pour entraîner les gens ils pour emporter une adhésion mais on est aussi contraint argumenté à convaincre parce que la différence d’un plombier ou d’un architecte on doit encore faire la preuve parfois de nos de no2 de la justesse de nos de nos analyses voilà le graphisme peut parfois être être un peu challenge est sûre ce sûr c’est sûr c’est sur ces fondamentaux sur ses compétences par les clients ou parlée par les personnes qui reçoivent nos productions dont il faut une bonne capacité à argumenter à convaincre et puis après les fondamentaux du métier pour moi il reste ils sont restées les mêmes depuis 25 ans et je pense que l’on travaille sur de la mise en cohérence quand on travaille une otite et visuelle et doit être et doit être cohérente sur l’intégralité des supports on travaille sur la traduction de la communication de nos clients est la traduction visuelle donc on doit doit être cohérent au niveau du ton qu’on emploie on doit éviter les dissonances on doit réussir à capter l’intérêt interrogé ça ce sont les affiches de la qui interroge kiki qui pose question on doit aussi savoir narrer raconté entraîné avec nous ça c’est vrai que l’on soit sûr du print ou sur du web dans un journal dans un magazine et des questions de rythme de composition de hiérarchie qui à la fin raconte une histoire et c’est aussi vrai sur 1 sur 1 sur un magazine que dans sur un site internet ou parfois même nos une application donc pour moi des fondamentaux ils sont restés les mêmes cantons sylvain mes chers amis et est du coup qu’est ce qu’il ya qu’est ce qui a changé quoi la technologie on a parlé beaucoup de numérique première que le design graphique c’est pas que du numérique mais tu as parlé beaucoup du maire xavier ouais tu dirais une formation qui est d’abord numérique est une formation de graphiste et me voilà en quoi la technologie n a pas que sur notre sueur de nos problématiques de graphisme alors je vais préciser tout de suite que je suis pas un historien du du graphisme et que l’impression que je vais donner là c’est une impression qui vient d’être juste de mon expérience personnelle je parle à titre personnel mais néanmoins à chaque fois moi ce que j’ai pu constater c’est que les évolutions technologiques et on n’a pas un impact fort sur nos pratiques de plein de façons différentes ondes khl a rapidement j’ai mis quatre points sur les quatre points c’est une évolution du web le web tout d’abord web 1 on va dire le web très simple puis quai paquet passé de avec les réseaux la diffusion sur les mobiles de multiples et multiplication des écrans jusqu’à l’arrivée aujourd’hui une année de fix justement multiplication encore plus forte des écrans et en parallèle sur les autres co jamie l’évolution en fait des débits de ce qui nous était proposé des modèles 28 c 56k il faisait un petit bruit voilà on passe jusqu’à aujourd’hui la fibre et la 5g en passant par parle par l’adsl et sas a eu des impacts bien sûr avec des grandes marques jimmy quelques grandes marques comme repères nuts quelques majeure partie des gens d’oublier mais qui a fait trembler microsoft mais c’est pas rien réussi à faire trembler microsoft amazon qui a complètement explosé le domaine de la vente en ligne en commençant par s’attaquer aux livres qui est la première victime s’était barzoï nos bottes aux etats-unis google qui nous a nous a complètement modifié notre façon de naviguer puisque maintenant il est pour certains c’est on se fait pas sur internet je passe par google comme pour les plus âgés pour ça c’était assez drôle voilà en été dont layton du portail d’information sur les moteurs de recherche et ils ont complètement tout révolutionner que justin chon notre texte est un algorithme qui était plus pertinent et puis bien sûr über airbnb et uber airbnb c’est un impact sur la vie de tout le monde dans nos façons de d’acheter de de partage et de deux voiles à ces mêmes de travailler et ça ça a eu un impact aussi sur des graphistes dans dans leur façon de travailler parfois même avec les agences ou voit la libéralisation s est fait partout voilà alors glad oui et du coup est effectivement en termes d’impact comment tu commences tu mesures on en est aujourd’hui pas ballon bon moi je suis sûr qu’ils vont sur ma sur ma pratique j’ai l’impression qu’on est passé du far west du début où on appelait les far west d’enfin salle double terme puisque c’est vraiment ça vient vraiment des états unis et qu’ il y avait un côté avec votre côté aussi chercheur d’or donc du far west est la norme c’est à dire que au début de graphiste il devait mettre les mains dans le cambouis essayer de se débattre avec des bouts de codes des coupes et des images etc et petit à petit le code la libérer de certaines choses lui a donné d’autres contraintes on a un double mouvement qui s’opérait avec donner plus de possibilités mais aussi un cap de création qui est parfois plus contraignant et qui nous qui nous qu’ils nous posent question quant on est quand on est confronté à une sorte de dictature des template si je peux m’exprimer ainsi donc il faut avoir les reins solides pour réussir à la halle à contourner de la méthode est encore de la méthode ça c’est une façon de dire que on en avait avant mais l’industrialisation des process a fait qu’on en a encore plus aujourd’hui et là je pense au découpage du métier en 8x je pense aussi tout ce qu’a pu montrer le la sur le fait de faire des ateliers de design thinking etc les enjeux sont beaucoup plus importants et donc du coup la façon de concevoir et c’est aussi dans la conception pur professionnaliser et rationalisé avec toujours des balances positives et négatives du décor à la grille avec des constructions ça c’est vraiment un truc de designer graphique web c’est à dire que au départ on n’avait pas la possibilité d’utiliser des typos donc c’est pour ça que mathias ne s’est pas rué sur le net comme moi parce qu’il était déçu je pense donc au départ on était sur les polices qui étaient les polices système de de la machine et donc ont été contraints pour personnaliser une interface de travailler sur ce qui entoure est la chose non compte travailler sur du décor et petit à petit on est arrivé à avoir des polices aux joies au bonheur et donc les interfaces se sont dépouillés et on est arrivé à des choses qui se rapprochait du print avec la mise en place de deux grilles de composition qui sont décrits de compositions qu’on peut aussi retrouver parfois sans fin on peut retrouver sur le banc dans une sur les médias classiques et jeudi la déconstruction parce que là on depuis je dirais 3 4 ans cette grille tracy qui standardise aussi le net en écran enfin sur les sur les landing pages etc cette grille elle et elle est en train d’aider construite et ça c’est assez intéressant il ya des gens comme locomotive une agence canadienne qui qui qui travaillent des interfaces qui sont justement qui conservèrent d’être contenus qui sont plus des structures et dont quelque chose se réinvente avec un peu plus de libertés ici intéressant la revanche de la typo j’en ai parlé c’est à dire qu’au début on était on était très très contraint et puis comment et puis depuis 2h faith la technologie à tournefeuille cette fonte on a à la fois comment dire la capacité d’avoir accès à plus de police de caractère et puis aussi je trouve qu’on aura peut-être sur ce point je trouve qu’on est on est passé quand la culture de la typo s’est considérablement améliorée de mon point de vue et parce que parce que ces usages sont effectivement maintenant tout le monde peut en utiliser parce que les le système économique veut qu est la plupart des polices qui sont utilisés sur internet sont des polices qui ne sont plus payant bien entendu on les payait indirectement mais eux mais c’est un corps de métier qui a aussi complètement changé ni du spécialiste très très isolée aux généralistes mais je pense qu’avec un petit peu en retard là il faut que faut qu’on accélère voilà tout à fait tu as raison la pièce donc après rapidement l’impact de l’amélioration des débits et des réseaux sociaux ça fait que motion design a pris une importance considérable dans nos métiers voilà le branding qui continue c’est quoi le motion design savait tous qu’il est animé tout ce qui va être animé d’une équipe en passant à 1 comment dire la présentation d’entreprise enfin des petits films des petits films qu’on va diffuser soit sur les réseaux sociaux soit sur son propre site internet soit sur enfin tous les canaux possibles et imaginables le branding qui continue de gagner le public c’est parce que c’est une tendance qui étaient des années 80 mais qui s’est accentué le fait de l’image de marque des problématiques d’image de marque et de marketing et et gagner les institutions publiques et puis elle les logos de fait que le logo on était sur des sur des nouveaux qu’ils pouvaient sortir de l’emblème associé à une typo pour devenir des choses qui étaient un peu plus conceptuel on est passé à des logos qui qui pouvaient se générer sur ordinateur et puis en fait aujourd’hui les contraintes des réseaux sociaux et des idées et des différents supports fait qu on est revenu à des choses qui doivent être très très solide sur des sur des petits espaces et qui doivent tenir dans 16 pixels par s’explique celle aussi bien que sur ce que sont des enseignes gigantesque me permets juste une petite parenthèse de penser auditeurs penser au logo de ibm ou la ville en tête ils datent des années 60 aujourd’hui il fonctionne encore comme il fonctionner vos amis se sentent c’est un des exemples de meilleur exemple de l’équipe et de tous les cas d’été qui fait faire un bond de 19 et qu’à l’échelle peu importe c’est la simplicité qui l’emportent et la pertinence de la proposition exactement voilà qu’une accélération des tendances parce que aujourd’hui tout le monde tout le monde a accès à tout quoi et pour pour conclure avant de renvoyer pendant question de aux questions de l’audience sur les valeurs du designer graphique un peu plus aulaqi est qu est la benjamine 2e tour de table peut-être que tu en as envie de répondre sur cette question des valeurs du designer graphique du aussi mathias et et xavier évidemment voilà sk des valeurs à défendre contre des designers graphiques nos justes et wii music hall je pense que les valeurs pour défendre en tant que designer graphique c’est les mêmes valeurs aussi qu’on va défendre en tant que que citoyen d’une manière générale et avec en plus la responsabilité d’être calme dans un métier de la communication mais ces tutus la résumer tout à l’heure d’une manière parfaite c’est participer à d’intérêt général mais avec ceux qui sont nos compétences et nos compétences il se résume à rendre désirable ou acceptable des services des idées des biens et du coup là en résulte une grande responsabilité en fait on n’a pas on peut pas dire ouais mais je savais pas à quoi ça sert pour cet objet ou ce service que j’ai est de pouvoir le designer a pour moi c’est l’impératif des métiers comme comme tu disais nous là c’est pas juste une éthique de métier c’est une éthique en général qu’il faut appliquer je dois savoir dans quel système économique j’évolue et à qui sert ce que je suis en train de mettre en place aider à mettre en place c’est je pense la première la sélection et ça c’est comme ça semble être une réflexion très macro triple applicable bahdon dans la vie quotidienne du designer spectre est pratiquement ne travaillait pas sur un projet qui n’est pas défini qui n’est pas encore défini sur lequel vous connaissez pas le contenu ou encore ne travaillez pas gratuitement étonné une partie de l’audience mais c’est une réalité dans nos métiers instauré par des mises en concurrence abusif c’est ça pas de sens déclinée tout ça fait bout de chemin avec vos valeurs vous allez voir c’est un métier formidable qui change qui changent tous les 5 ans vous allez dans l’appétit résumé vous faites un métier qu’est ce que vous avez fait avant les deux questions ici ni le designer et la commande et le designer l’utilisateur montre tout juste c’est ces deux ces deux facettes designer n’existe que parce qu’il ya du beau monde on n’est pas artiste on est aussi créatifs comme un artiste mais on est bien pour résoudre des problèmes et pas les nôtres mais des problèmes des autres et ça on me paie par des moyens visuels et pour cela le designer il a besoin une vraie il doit savoir qu’est ce qu’il fait pour qu’ils ne le fais et pourquoi il le fait et il a besoin de conseillers pour cela son commanditaire et interpréter les besoins de l’utilisateur aujourd’hui on passe beaucoup par l’observation du terrain par les analyses et l’expérience des utilisateurs qui existe déjà pour les augmenter pour les améliorer mais appelle à tous les designers et à tous les designers à devenir ne vous cachez pas derrière ces analyses si les analyses ont besoin de passer par doute l’esprit créatif des augmenté d’être améliorée des trains venus plus sensibles voilà je vous propose justement qu’on interroge notre audience et qu’on s’intéresse à leurs questions je vais je vais arrêter le partage pour vous puissiez qu’on puisse échanger ça va ce sujet là on avait plusieurs questions intéressantes une première question une question qui revient s quand est-ce qu’on est toujours amené à travailler sur écran ou est-ce qu’on travaille aujourd’hui où est ce que tu es qui est ce que tout se passe dans un espace numérique en termes de graphisme ou est-ce qu’il ya encore 2 il ya encore de l’activité qui se passe ailleurs que dans l’écran voilà est ce que est ce que l’avenir il est uniquement digital ou est-ce qu’il ya d’autres de façon fabuleuse un schisme petite partie de réponse la première souls et que je donne mes futurs étudiants quand ils sont encore en 3e année ils sont pas encore passés au masters c’est un carnet de croquis répandront partie allégresse drew mois pour tout ce qui est ma vision du métier après moi ce que je pense que tout à fait ce n’est pas la partie la partie hors écran est importante pour alimenter mais je pense qu’il faut la prendre pour alimenter aussi potentiellement des interfaces et puis après on vit quand même au 21ème siècle donc se passer complètement des écrans des outils qui permettent de diffuser les choses rapidement ne serait ce que dans des process de production web ça commence à devenir compliqué ceci dit dans la création couture on peut réduire la part de l’écran au minimum si on ne souhaite ça dépend de chacun son point de vue là dessus peut-être oui je suis d’accord quand on serait en train de quand on parle de production new design graphique on est un peu obligé de passer par l’écran mais effectivement toute la partie de réflexion de creative enfin peu créative de recherche de concepts elle peut totalement être fait avec un papier un crayon à l’ancienne mais après au delà de au delà de la partie production de travail a aussi toute une partie on va faire de la médiation va rencontrer des gens et là on sort complètement plus totalement sortir du numérique donc voilà je pense quand même question revient sur la question de la notion du motion design repensé avec question si vous parlez de mini films je ne sais pas si l’animation de dessin en dans cette catégorie est ce que quelqu’un avait peut-être de compléter par rapport à la définition très rapide que tu avais donné xavier tout à l’heure du motion design peut-être sais ce que c’est que ce graphisme ses graphismes en mouvement on voit partout aujourd’hui oui il y avoue bien aidé c’est pas tout à fait historique que je vous raconte ça là parce que parce qu on pourrait regarder la bd et l’image a mis un qui été créée au début du 20e siècle n’est jamais mais vous avez tous en tête de génériques des films des années 50 60 grande époque de ce qu’est on appelle aujourd’hui dimanche et design à l’époque personne n’a payé comme ça on était monteur animateurs ou encore il ya pensé à notre slide avec les bains différentes appellations qui sont valables ou le graphisme dans l’animation autant marcher le design à la base c’est du graphisme qui évolue dans le temps voilà donc ce cette définition très large ça peut aller du kit une petite pub promotionnelles une data visualisation animer un gif animé ça c’est extrêmement d’argent crête kwc data visualisation une date à visualisation c’est une fête d’expliciter des données complexes grâce aux outils du graphisme diagrammes et comme on est médiateur on pense toujours que c’est pas juste des données en colonnes ou en tarte je ne sais pas quoi le but derrière c’est que une fois que je suis passé par sa visualisation je suis capable de faire une belle saison j’ai appris quelque chose j’ai j’appréhendais un contexte et maintenant je suis capable de faire on décide on arrive au bout du temps qui nous était imparti pour cette présentation je vais peut-être faire juste un tout petit rappel pour ceux qui auraient pris la conférence en cours de route donc sur le sur les parcours possibles en termes de formation design graphique au sein de au sein de l’école de design nantes atlantique et puis donc donc puisque aujourd’hui au sein d’écoles on a deux grands de brand parcours diplômant possible un parcours bac + 3 autour du diplôme national des métiers d’art et design qu’avec cette option majeure numérique dans une taie design d’interface et les médias numériques avec une mineure graphismes qui dirigé par intérêts drôle s’il présente et puis et puis une formation bac +5 avec un diplôme de design qui comprend qu’ils aient divisé en deux temps de temps pédagogique avec un premier cycle en othe et métiers avec deux grande spécialisation d’endesa graphique dans une approche généraliste et puis une spécialisation tendu kim ho shon design de la communication par l’image animée dont on me parlait à l’instant et puis et puis d un deuxième temps on pédagogique autour de cycle master thématique donc avec notamment notamment cette formation médias design qui prend 2 qui prend de l’ampleur depuis deux ans doit la question des nouvelles formes narratives on va dire dans lequel on va retrouver beaucoup de beaucoup de graphistes les communications visuelles au centre de ces de ces problématiques si vous voulez en savoir plus sur ces formations je vous encourage à suivre la prochaine conférence qui va se dérouler à 14h par le même par le même canal que vous inscrire directement sur notre site web parce qu’on parlera plus plus précisément des contenus de l’évolution des programmes 2d des moyens de d’intégrer nos formations derrière viennent notamment est là pour séduire pâques ou reçus donc tout ce qui concerne la formation sera sera abordée de façon plus précise dans cette conférence de 2,14 par ailleurs on retrouvera en règle et où de toutes les conférences de la journée sur notre chaîne youtube donc tout ça sera ainsi consultables après cette journée du 6 lui si on va attendre que ça a été pensé de cette conférence graphique j’aurais voulu tout même avant qu’on se quitte demander à chacun d’entre vous un conseil si vous deviez donner un conseil et un aspirant designer graphique aujourd’hui qu’est-ce qui devrait retenir qu’est ce qui devrait motiver au moment où on se parle je ne sais pas lola si tu veux démarrer peut-être parce que tu as un conseil à donner à quelqu’un qu’il devait s’engager dans le design graphique oui bah le conseil que je donnerais un conseil assez large mais d’une manière générale c’est de s’autoriser à déborder à être en décalage avec ce qui peut être attendu ça va un peu avec l’idée de rester très curieux et devrait de s’autoriser à être subversif en fait lorsque vous voulez faire bien cette idée de rester curiae assez important c’est et on a besoin d’eux de la resituer parce que visiter des expositions un petit peu compliqué actuellement voyage est un petit plus compliqué actuellement mais en bus restait très curieux on s’expose en tout simplement à des situations que l’on ne maîtrise pas et je ne parle pas de sauter en parachute je pense à des situations de tous les jours mais un autre conseil et moi je voudrais bien habillés et qui rejoint un petit peu la question de la compréhension du contexte dans lequel on évolue pour le dire d’une manière très affichée à un designer a besoin de s’affirmer et à défendre certains non sens des valeurs du coup il doit être convaincu de ce qu’est ce que tu es et défendre ses convictions et de l’autre côté il doit être capable d’être un écoute parce que il travaille que arrivée contraintes qui lui sont apportés des zones à l’intérieur de cette contrainte pour résoudre un problème voilà du coup ça se résume au mois avec la phase pré des bouts de place et on tenait là la fin donc je suis d’accord avec tout ça comment curiosité transgression je suis tout à fait voilà donc ça veut dire que pour quelqu’un qui postulent faut penser à cultiver a essayé de s’ouvrir le plus possible d’améliorer sa culture générale et sa culture du domaine et après deux citations hollywoodienne un grand pouvoir implique de grandes responsabilités et this is not your job this is and adventure excellente excellente transition alors pour pour l’école de design la prochaine aventure évidemment ce sera ce sera l’arrivée de l’école à 10 ans sur l’île de nantes puisque si vous passez dans le quartier de la création sur les diamants vous verrez peut-être un chantier en cours c’est le futur bâtiment de l’école de design qui va qui va être en service en septembre 2022 ça veut dire que tout étudiant qui va rejoindre les murs de l’école quitte aujourd’hui donc en plus à chantilly à nantes au nord-est nord-ouest de nantes qui passe les bus en septembre 2021 sera assurée de finir ses études dans un tout nouvel équipement dédié au design au pluriel et qui sera donc situé en plein coeur en plein coeur de la ville voilà donc c’est sur cette note cette note positive que je voulais terminer cette conférence je tenais beaucoup à voir mercier et tous merci de la d’avoir pris le temps de nous rejoindre aujourd’hui merci mathias merci xavier pour tous ces éléments tout sept retours d’expériences extrêmement instructif je vous donne rendez-vous à pour la prochaine conférence à 14 heures de conférences thématiques autour de de l’intégration post bac et de ne pas consulter on évoquera de façon plus générale l’ensemble des programmes de l’école et puis je vous souhaite un excellent week-end voilà très très bientôt avoir la voix

Laisser un commentaire

creer-un-site-internet-pro.com© All rights reserved. Mentions legales.