Comment ne pas payer de frais d’itinérance ?

Comment ne pas payer de frais d’itinérance ?

Pourquoi activer l’itinérance ? Cette fonction, indispensable pour rester joignable et connecté à l’étranger, est également utile dans votre pays, lorsque vous traversez une zone non couverte par votre opérateur par exemple. Pourquoi mon téléphone se met en itinérance ? Votre mobile se met en itinérance car il se met en roaming national afin que vous n’ayez pas de coupure de réseau (le roaming permet de passer d’un réseau à un autre gratuitement).23 janv. 2017 Quel paramètre désactiver pour éviter le Hors-forfait ? Allez dans Réglages > Données cellulaires puis désactiver l’encoche associée pour arrêter le flux de datas mobiles. Toujours sur le même écran,descendez puis désactivez les applications qui vous semblent les moins importantes à l’usage.10 avr. 2019 Quelle différence entre données mobiles et itinérance ? Les données mobiles en itinérance correspondent à peu près à la même chose que les données mobiles, la seule différence, c’est que les données mobiles en itinérance s’appliquent à l’étranger.26 juil. 2021 C’est quoi les frais d’itinérance ? Lorsque vous voyagez de votre pays d’origine vers un autre pays de l’UE, vous ne devez pas payer de frais supplémentaires pour utiliser votre téléphone portable. C’est ce qu’on appelle l’«itinérance» ou l’«itinérance aux tarifs nationaux».25 juil. 2022

Pourquoi mon forfait internet se consomme tout seul ?
Quand on est en Wi-Fi on paye pas ?
Est-ce que WhatsApp consomme de l’internet ?
Comment avoir le Wi-Fi gratuitement partout sans forfait ?
Comment faire pour avoir internet gratuit sur son portable ?
Pourquoi désactiver les données mobiles ?
Quelles applications consomment le plus d’internet ?
Comment avoir le WiFi gratuitement partout sans forfait ?
Quand on est en WiFi on paye pas ?
Comment avoir Internet sans données mobiles ?
Quelle différence entre données mobiles et données en itinérance ?

Pourquoi mon forfait internet se consomme tout seul ?

Si votre smartphone Android consomme de l’Internet même lorsque vous ne l’utilisez pas, c’est principalement à cause de vos applications mobiles qui se mettent automatiquement à jour en arrière-plan notamment pour afficher les dernières actualités, récupérer vos emails, ou encore pour vous envoyer des notifications.17 déc. 2021

Quand on est en Wi-Fi on paye pas ?

La connexion en Wifi est gratuite et n’entraîne pas de consommation du forfait internet mobile. Le Wifi est donc conseillé pour les usages les plus consommateurs, comme le visionnage de films/séries en vidéo à la demande par exemple.

Est-ce que WhatsApp consomme de l’internet ?

En prenant l’exemple de WhatsApp par exemple, en 3G, l’application consomme 300 Ko/minutes pour un appel simple, contre 500 Ko/minutes avec la 4G. Cela correspond à 18 Mo en 3G pour une heure, et 24 Mo en 4G, toujours pour 60 minutes d’utilisation.

Comment avoir le Wi-Fi gratuitement partout sans forfait ?

Activez l’option hotspot Wi-Fi Portable….1. Partagez la connexion internet de votre smartphone

Comment faire pour avoir internet gratuit sur son portable ?

L’app Wifi Map peut être utile si vous voyagez beaucoup à l’étranger et que vous souhaitez accéder à internet gratuitement. Cette app répertorie de nombreux points d’accès Wi-fi à travers le monde, avec les mots de passe requis. Elle regroupe plus de 2,1 millions de hotspots WiFi et est disponible sur iOS et Android.

Pourquoi désactiver les données mobiles ?

Vous pouvez activer ou désactiver les données mobiles afin d’empêcher les apps et les services d’utiliser le réseau mobile pour se connecter à Internet. Lorsque les données mobiles sont activées, les apps et les services utilisent votre connexion mobile lorsque le réseau Wi-Fi est indisponible.2 févr. 2022

Quelles applications consomment le plus d’internet ?

Si votre smartphone Android consomme de l’Internet même lorsque vous ne l’utilisez pas, c’est principalement à cause de vos applications mobiles qui se mettent automatiquement à jour en arrière-plan notamment pour afficher les dernières actualités, récupérer vos emails, ou encore pour vous envoyer des notifications.17 déc. 2021

Comment avoir le WiFi gratuitement partout sans forfait ?

Activez l’option hotspot Wi-Fi Portable….1. Partagez la connexion internet de votre smartphone

Quand on est en WiFi on paye pas ?

La connexion en Wifi est gratuite et n’entraîne pas de consommation du forfait internet mobile. Le Wifi est donc conseillé pour les usages les plus consommateurs, comme le visionnage de films/séries en vidéo à la demande par exemple.

Comment avoir Internet sans données mobiles ?

La clé 4G pour avoir Internet sans box, ou presque Chez SFR, c’est grâce à l’offre « Internet Partout », accompagnée de la « Box de Poche », que vous pouvez profiter d’une clé 4G. L’opérateur vous propose ainsi, pour 3€ par jour, de profiter d’un réseau sans fil où et quand vous le souhaitez.17 août 2022

Quelle différence entre données mobiles et données en itinérance ?

Les données mobiles en itinérance correspondent à peu près à la même chose que les données mobiles, la seule différence, c’est que les données mobiles en itinérance s’appliquent à l’étranger.26 juil. 2021


-Ngiraan, t’as appelé l’expert pour l’interview ? -Je suis dessus, là. Je fais que ça. -Ça urge, hein. -Ben ouais, ouais. Mais bon, faut que j’appelle après 18 h et avant 20 h. J’ai un forfait de 2004 et c’est moins cher. Il est 11 h, là. Ça va. -Est-ce que vous êtes satisfaits de votre opérateur mobile ? -Eh ben… -Non, c’est cher. Moi non. -Moi oui. Ben toi, non. Mais argumente, si tu veux. Mais moi, non. -Euh… -Ça va, on va dire. On va dire que ça va. -Là, je vois, il y a plein d’offres avec des nouveaux téléphones pas trop chers et tout, avec des abonnements pas hyper chers et qui sont mieux que l’abonnement que j’ai actuellement et avec un nouveau téléphone à la prime. Donc en vrai, j’ai aucune raison de rester chez eux. Tu vois ? -Le prix, ouais, faut faire attention. On a vite des rajouts sur la facture, on n’est pas au courant donc… Donc faut faire… On est vigilants, quoi. -Il y a des petites erreurs de facturation ou autres. Forcément, ben c’est des grosses plates-formes, donc on n’est pas nécessairement sûrs d’avoir quelqu’un au bout du fil. C’est juste le petit bémol. -Évidemment, ça pourrait être mieux, comme toujours dans plein de trucs. Mais non, sinon, ça va. On a du réseau. On peut téléphoner. On a encore du crédit à la fin du mois. Donc non, non. Franchement, ça va. -C’est vrai, ça. On a du réseau. On peut téléphoner. Dans l’ensemble, ça va. Mais le problème avec la téléphonie, c’est qu’il y a parfois certains petits détails qui posent problème comme la question du prix de son téléphone. Un petit détail qui compte, quand même. -Qu’est-ce qui est le moins cher ? Acheter un téléphone dans un magasin seul et ensuite contracter un forfait ou alors aller chez un opérateur téléphonique, lui dire : « Je voudrais un forfait. Donnez-moi un téléphone avec » ? Prenons un téléphone à la mode de type Smartphone. Le dernier modèle, stockage 128 gigas, peut se trouver au prix de 909 euros, pour la version basique. Si en revanche, on l’achète via un opérateur… Il y a quatre opérateurs : Orange, Free, SFR et Bouygues. Pour Orange, on paye 717 euros à la signature du contrat et on devra payer huit euros par mois pendant deux ans. Chez Free, c’est 329 euros à la signature du contrat, puis 19,99 euros pendant deux ans. Chez SFR, 309 euros à la signature du contrat, huit euros par mois et pareil chez Bouygues Telecom, sauf que là, c’est 299 euros à la signature du contrat, puis huit euros par mois. En tout, chez Orange, le portable nous revient à 909 euros. Exactement comme si on l’avait acheté en magasin. Chez Free, 808. Cent euros de moins. Chez SFR, 500 euros. Chez Bouygues, 491. Oui, mais alors là, il faut ajouter le prix des forfaits, du coup. Parce que c’est 20,99 euros chez Orange pendant un an, puis 32… -Comme il était en galère, on a donné un petit coup de main à Ngiraan. Pour comparer, on a choisi des forfaits équivalents chez tous les opérateurs. Appels et SMS illimités et 100 ou 120 gigas. On a additionné le prix du téléphone aux différentes mensualités des forfaits proposés par chaque opérateur, le tout sur 24 mois qui est souvent la durée d’engagement. Au final, votre facture s’élèvera donc entre 1179 et 1426 euros. Ah, ça chiffre vite. De toute façon, pour Clément, acheter son téléphone avec un forfait, c’est pas souvent un bon plan. -Le meilleur moyen de faire des économies aujourd’hui, c’est effectivement d’avoir un forfait sans engagement qui est pris en SIM seule. On va recevoir uniquement la carte SIM par courrier. Et de prendre à côté un téléphone. Il y a beaucoup d’excellentes offres qu’on trouve aujourd’hui sur Internet, qu’on relaye notamment sur Frandroid pour, voilà, pouvoir choisir un téléphone avec un bon rapport qualité-prix. Et le fait de prendre le téléphone seul et la carte SIM seule, ça sera le meilleur moyen de faire des économies. -Est-ce que, quand on prend un téléphone avec son forfait, on finit forcément par le payer plus cher que si on l’avait pris sans le forfait ? -Alors, si c’est un Smartphone qui est très récent, par forcément, mais le problème, c’est qu’en fait, au bout de deux ans, qui est souvent la période d’engagement sur les Smartphones avec forfait, ben le prix du forfait ne va pas changer. Donc c’est à partir de ce moment-là qu’on va commencer, on va dire, à perdre un peu d’argent. -Bref, pour Clément, pas de doute. Il faut plutôt acheter son téléphone seul et choisir un forfait sans engagement. Encore faut-il trouver le bon forfait. Et là aussi, il y a des pièges. Justine a fait le tour des opérateurs pour essayer de se dégoter un forfait adapté à ses besoins. Et là, les vendeurs, ils lui ont très vite parlé gigas. -OK. -Vous me conseillez quoi ? -Ah oui ? C’est ça le plus important ? -Donc le prix, ça dépend de la data. -Je vais sur Instagram, Facebook, Twitter. J’ai WhatsApp. -Je regarde des vidéos de temps en temps, mais… -Et une utilisation classique, j’ai besoin de combien de gigas ? -Ça devrait suffire, 70. OK. Genre pour aller sur Instagram et tout. D’accord. Moins, peut-être, il faudrait ? -Ah. Et 50, il est à combien ? -5 gigas ? -Et ça, si je prends, ça… -Ah, c’est pas mal. -Ah ouais ? Celui à 10 gigas, il suffirait ? -Ah et vous avez pas un entre-deux ? -Ah, c’est dommage. -Ben oui, c’est dommage, parce qu’en réalité, Justine, elle a pas vraiment besoin d’avoir 70 ou 90 gigas. Elle en utilise bien moins. Et à la rédac des « Pigeons », elle est pas la seule. *-Salut, la team Pigeons. Ça va ? *-Hello. *-Salut. -Justine, elle paye 19,90 euros par mois pour un forfait de 150 gigas. Elle en utilise seulement 15. PH, même forfait. 19,90 euros, 150 gigas. Il en utilise 20 au maximum. Sarah, elle, elle paye 27,99 euros son forfait. Elle a 100 gigas disponibles. Elle en utilise 30. Ngiraan, lui, il a un forfait de 150 gigas. Il en utilise 90, mais il paye 52 euros par mois. Bref aujourd’hui, avec nos forfaits, on a souvent trop de gigas, mais la plupart du temps, on paye pas trop cher. Donc tout va bien et on vit une belle époque ? Ah ben pas forcément. Raphaël, par exemple, il tique. -Alors, une belle époque, peut-être. Peut-être. Dans tous les cas, c’est comme ça qu’ils veulent le présenter. « Venez chez moi. Chez moi, c’est moins cher. C’est mieux. C’est plus beau. » Mais c’est un mirage. Faut bien comprendre qu’un opérateur, lorsque vous allez souscrire un abonnement auprès de lui pour, allez, une dizaine d’euros et des gigas à ne plus savoir quoi en faire, eh bien, il aura la possibilité à tout moment de vous envoyer un e-mail en vous prévenant que le prix augmente. C’est-à-dire que le prix qu’il affiche au départ lors de la souscription, eh bien, ce prix-là, il sera jamais fixe. Il va le maintenir pendant un mois, deux mois, trois mois, mais ensuite, il peut, en vous envoyant un mail, modifier les conditions et vous dire : « Ça sera plus cher. Désolé. » -En fait, pour nos spécialistes, il y a pas de secret. Un bon forfait, faut savoir le quitter. -Tous les ans, en général, c’est pas mal de faire jouer un peu la concurrence. Parce que ben en général, il y a toujours des forfaits moins chers avec une quantité de données plus importante qui vont émerger, en fait, en fonction des années. Donc, en général, c’est pas mal de changer de forfait tous les ans ou tous les deux ans et toujours, oui, bien sûr, avoir un œil sur ce que propose la concurrence pour trouver le meilleur forfait qui répond à ses besoins. -OK, mais attention : ce n’est pas parce que vous avez un forfait pas trop cher que vous êtes à l’abri des surprises. Eh non ! Il y a toujours un risque : le hors forfait. -Aujourd’hui, le hors forfait d’appel existe assez rarement, puisqu’on a presque tous des offres avec des appels illimités. Sauf évidemment des cas particuliers et puis de toute façon, qui appelle encore avec un téléphone ? Vous êtes fous ? -Ce qu’on nous facture le plus en hors forfait, ce sont les datas. Sachant que les opérateurs facturent le mégaoctet entre 1 et 5 centimes, dépasser votre forfait d’un giga vous coûtera donc entre 10 et 50 euros. -Mais alors un giga, ça correspond à quoi ? Est-ce que c’est facile de consommer un giga ? Je vais vous donner des exemples. Un giga de 4G, c’est une heure sur YouTube en HD ou trois heures sur Netflix en HD. Et si on prend les réseaux sociaux, une heure d’Instagram et Facebook, c’est une centaine de mégas. Du coup, hein, double-taper des boules qui rebondissent sur Instagram, ça vous coûte quand même 5 balles. Je vous le dis. Et une heure d’écouter votre tante qui dit des trucs complotistes sur Facebook, paf ! 5 balles. Voilà. Je vous le dis. Est-ce que c’est de l’argent bien dépensé ? Ça, c’est vous qui voyez. Je n’ai pas à juger. Et ça, c’est uniquement si vous êtes dans l’Union européenne. Parce que si vous allez dans d’autres pays, par exemple, le Sénégal, c’est 13 euros le méga de hors forfait. Ouais. Un petit appel WhatsApp pour dire : « Arrête de m’appeler. Je paye super cher », 70 balles. Ça m’est peut-être arrivé. Pardon de parler de mes problèmes personnels. -Le hors forfait à l’étranger, il n’y a pas qu’à Ngiraan que s’est arrivé. Justine en a parlé à un avocat spécialisé dans les litiges de la téléphonie et Justine, ça ne lui a pas vraiment donné envie de partir en voyage. -Aujourd’hui, alors, la réglementation a été harmonisée. En Europe, vous n’avez plus ce genre de problème, puisque votre opérateur français est obligé de faire rentrer les consommations dans votre forfait français. Maintenant, dès lors que vous dépassez les zones et les frontières de l’Europe, vous n’êtes plus soumis à cette réglementation-là. Et vous pouvez avoir des factures qui dépassent les dizaines de milliers d’euros très, très, très rapidement. C’est-à-dire que le visionnage d’un film sur Internet, ça va être une facture assurée d’entre 10 et 15 000 euros. -Alors là, on a… Ça, c’est un opérateur… 27 879,03. -Vous avez 18 000 euros hors taxe… -Waouh. -Qui correspondent aux datas. -« Data « business 2 et 3 ». OK. -Voilà. Et là, vous avez une facture de 43 800 euros. « Hors forfait, consommation en dépassement des forfaits, « data 3G depuis l’international, 32 000 euros. » Et vous avez la 3e qui était là. Vous avez là une facture de data. « Services, communications », le data en soi, 160 000 euros. Cri de surprise. Hors TVA, parce que bien sûr, particulier, vous devez payer la TVA. Donc on est à 180 000 euros. -Et le problème, c’est que les opérateurs ne vous préviennent pas ou du moins, selon Richard, pas assez clairement. -Alors la réglementation européenne qui avait été mise en place, c’était de couper la consommation data à l’étranger à 50 euros. Dès que vous dépassiez le plafond de 50 euros, vous deviez expressément indiquer à votre opérateur que vous vouliez continuer. Maintenant, les opérateurs ont un peu masqué le message. C’est-à-dire que vous avez un des opérateurs français qui vous dit explicitement : « Si vous voulez continuer au-delà de 50 euros, « dites oui ou dites non. » Et puis les deux autres opérateurs, il y a un qui va vous dire : « Votre navigation est ralentie. « Si vous voulez continuer de naviguer, allez sur le portail. « Cliquez sur le lien ci-dessous. » Là, en fait, vous déplafonnez sans le savoir. Et le 3e opérateur, lui, français, qui vous dit : « Non. Moi, j’applique pas la réglementation. » « Mais pourquoi vous l’appliquez pas, la réglementation ? » « Eh bien parce qu’en fait, figurez-vous « que dans le contrat que vous n’avez jamais lu, bien évidemment, « eh bien, je vous ai fait renoncer à cette protection. « Donc vous avez renoncé à cette protection. « Maintenant, si vous voulez, vous pouvez me demander de la remettre. » Mais ce qui n’arrive pas, puisque généralement, on ne connaît absolument pas cette réglementation et on ne connaît absolument pas les conséquences de l’absence de réglementation tant qu’on n’a pas reçu notre facture à 10, 20, 30, 40 000 euros. -Des problèmes, on peut en avoir également en restant en France. Imaginez, vous venez d’acheter un forfait téléphonique chez un opérateur et vous vous rendez compte que vous ne captez pas chez vous. Énervant, hein ? Mais rassurez-vous, il y a des solutions. -Si une fois que vous êtes chez vous, vous mettez la carte SIM… Vous êtes chez vous et pas besoin d’aller au bout du jardin. D’accord ? Chez vous, dans le salon, dans la cuisine. Dans votre chambre. Là où vous vivez. Vous ne captez pas. Vous êtes dans une zone blanche. Vous pouvez résilier immédiatement, sans frais, sans aucune pénalité et heureusement. -Pour éviter ce genre de mauvaise surprise, il y a des outils pour vous aider. Clément a fait une petite démo à Ngiraan en se rendant sur le site de l’ANFR, l’Agence nationale des fréquences. -Là, par exemple, on est sur le quartier. Et en fait, on va voir du coup ben les différentes antennes qui sont présentes dans le quartier. Donc là, il y a une antenne Orange, par exemple. Il y a une antenne SFR qui est à côté. Ici, une antenne Bouygues. Donc ce qui est le plus intéressant, c’est de voir finalement quelles sont les antennes qui sont présentes à côté de ces lieux de vie, en fait, pour ben pouvoir mieux choisir son forfait mobile en fonction du réseau. -Autre question importante à se poser quand on achète un téléphone : l’assurance. Ben oui. On l’assure ou pas, son téléphone ? Ben là aussi, faut faire gaffe. Justine, elle a tenté le coup quand elle a acheté le sien et le vendeur l’a rassurée. -Si je prends une assurance en plus, ça rajoute combien ? -Par mois ? -D’accord. Et pour la casse, les choses comme ça, c’est bien ? -Ah. Je peux le casser que 2 fois. -Je le casse souvent. OK. -Que 2 fois dans l’année, c’est pas beaucoup, hein. C’est qu’elle est maladroite, Justine. -Oups. -Ah oui. Hyper maladroite. Mais bon, pas de problème puisqu’elle est assurée. Un petit coup de fil à l’assurance, une déclaration à faire en ligne. On raconte comment on l’a cassé et voilà. -« Merci, votre déclaration a bien été enregistrée ». Ouais, si. C’est super facile. « Votre sinistre a été accepté. « Vous recevrez sous 24 heures par mail ou courrier notre accord de réparation « à présenter en cas de mobile sinistré ». Rapide. -Rapide, faut voir. Parce que son téléphone, Justine a attendu 25 jours avant de le récupérer. C’est long sans téléphone. Mais bon, elle l’a récupéré et l’assurance a fonctionné. Mais c’est pas toujours le cas. -Alors, faut bien comprendre que ces assurances, ces assurances sur les téléphones mobiles qui vous sont présentées comme étant elles aussi géniales et parce que c’est vous et parce que ça va vous protéger contre toute situation, en vrai, c’est une pochette-surprise. On a autant de chances de gagner au Loto que de se faire assurer vraiment son téléphone. J’exagère pas, parce qu’il y a tellement d’exclusions, tellement de situations qui ne sont pas prises en charge qu’à la fin, c’est… C’est impossible de bénéficier vraiment de l’assurance. -C’est pas forcément intéressant, l’assurance. Un téléphone qui est en dessous des 500 euros, parce que le prix de l’assurance sera, au bout d’un moment, plus cher que le téléphone en lui-même. Sur des téléphones haut de gamme, en général, c’est plus intéressant de l’assurer avec une solution tierce que chez son opérateur. Le mieux, c’est de regarder à ce moment-là des assurances qui sont spécialisées dans la téléphonie. Alors, il y en a beaucoup, aujourd’hui, sur le marché pour vraiment chercher l’assurance au meilleur prix qui propose les meilleures conditions pour assurer son téléphone. Mais ça reste quand même une démarche facultative. -Dernier point à vérifier quand on souscrit à un forfait téléphonique : savoir comment le résilier. Eh oui. Parce que c’est pas toujours simple. Justine a passé un petit coup de fil à Christophe, qui ne s’appelle pas Christophe, mais qui a travaillé chez un opérateur au service résiliation. Et au service résiliation, on fait tout pour ne jamais résilier quelqu’un. *-Le client, quand il appelle pour résilier, *il va donc tomber sur un conseiller qui se trouve pas en France. *Et donc à ce moment-là, en fait, le conseiller va… *lui proposer toutes sortes d’offres donc pour essayer de le retenir. *Ça peut aller donc d’une réduction tarifaire. *On peut offrir un geste commercial en réduction tarifaire *ou en contenu. *Par exemple, on peut lui offrir un accessoire. *Et ça, en fait, quand on offre un geste commercial, *ça réengage le client sur une période de 12 mois. -OK. Donc si tu dis oui à la proposition, t’es réengagé automatiquement 12 mois. *-T’es réengagé automatiquement 12 mois. -Et t’as été informé de ça ou… *-Alors, normalement, dans le process donc… *Dans les personnes qui sont basées en France, *en tout cas, nous, on le dit, dans le process. *Par contre, les personnes qui sont pas en France, la plupart *font abstraction de ça et le disent pas. *Et donc aujourd’hui, c’est pour ça qu’on se retrouve avec… *un panel de clients énorme qui se retrouvent en réengagement à tort. *L’objectif, en fait, c’est de garder… *C’est d’être à plus de 65 % de réengagement. *Donc ça veut dire qu’une personne qui t’appelle… *Donc sur 100 appels, tu dois réengager 65 personnes. -La bonne nouvelle, c’est que vous savez maintenant que votre opérateur tient énormément à vous. Ça peut avoir des avantages. *-Sur la box… -Ouais. *-Tout ce qui est Internet fixe, *on a pour consigne de ne laisser aucun client partir pour motif tarifaire. -D’accord. *-Donc ça veut dire que si un client m’appelle demain et me dit : * »J’ai une box à 5 euros par mois chez Free », *eh ben, je vais lui mettre une box à 5 euros par mois chez SFR. -Ah ouais ? C’est comme ça ? OK. *-Pour le garder. *Pour le garder, pour qu’il reste chez nous. -Alors vous voulez changer de forfait téléphonique et vous hésitez ? Ben non, allez-y. C’est facile. Faut juste vérifier 2-3 trucs. Combien on paye son téléphone ? De combien de data on a besoin ? Combien coûte le hors forfait ? Est-ce qu’on capte bien chez soi ? Faut-il assurer son mobile ? Et comment résilier son forfait ? 2-3 trucs, quoi.

Laisser un commentaire

creer-un-site-internet-pro.com© All rights reserved. Mentions legales.